La Saint Valentin

Le 14 février, la journée par excellence dédiée aux amoureux du monde entier approche à grand pas. Entre les ours en peluche, les tableaux, les roses artificielles et autres présents qui inondent les marchés et les échoppes le long des trottoirs des grandes voies, l’esprit de Valentin plane timidement sur la capitale.
La naissance de la fête des amoureux reste assez floue et nombreuses hypothèses sont avancées quant à son origine. Elle serait née au XIVème siècle, en Grande-Bretagne. Selon la croyance populaire, l’observation des oiseaux aurait désigné le 14 février comme le jour idéal pour roucouler. En effet, le 14 février est célébré comme la fête des amoureux, car on pensait que les oiseaux choisissaient ce jour-ci pour s’accoupler. D’autres attribuent sa naissance à un martyr de l’église catholique, Valentinus. Alors que l’empereur romain Claudius avait interdit les mariages pour encourager les soldats à partir à la guerre, ce prêtre aurait continué à marier des couples amoureux en secret. Cette transgression lui aurait valu une peine d’emprisonnement suivie d’une exécution un 14 février. Puis, le pape aurait aboli les Lupercales et nommé Saint-Valentin, saint patron des amoureux. Liée aux origines de Rome, les lupercales était une fête de purification et de fécondité, dont le rituel le plus marquant était la course des Luperques. Durant cette course, des hommes poursuivaient les femmes et les frappaient avec des lanières de peau de bouc. Les coups de lanière reçus devaient assurer aux femmes d’être fécondes et d’avoir une grossesse heureuse.Le temps d’un weekend, je me suis improvisée enquêtrice pour le compte de cupidon. J’ai discuté et recueilli moult témoignages de connaissances et d’inconnus de tout âge. On a parlé d’amour, de preuve d’amour, mais surtout de la Saint-Valentin qui est loin de faire l’unanimité. Les avis sont aussi multiples que son origine est incertaine. Je vous invite à découvrir quelques uns des témoignages que j’ai pu recueillir.

Les contre :
«Je trouve que ça n’a aucun sens cette fête. Pour fêter l’amour il faut plus qu’une journée, il faut le vivre intensément chaque jour. Dire je t’aime ou offrir un cadeau un 14 février n’est pas mieux qu’un autre jour. » Moussa, 33ans

«J’ai décidé de ne plus fêter la Saint-Valentin depuis le jour où mon fiancé m’a fait une scène sous prétexte que je ne lui avait rien offert pour l’occasion. Pourtant, une semaine plus tôt, je lui avait offert une montre. Sans raison particulière . » Fatim, 22ans.

« Pour moi, la Saint-Valentin c’est totalement ridicule. La fête des amoureux et après? Il n’y a rien de spécial. Quand on s’aime vraiment, tous les jours sont synonymes de Saint-Valentin. C’est mille fois plus intéressant de fêter l’anniversaire de sa partenaire en mode romantique que de fêter le 14 février. » Hamma, 29ans

« le fait même de choisir un jour pour célébrer l’amour est pour moi une entrave à l’amour. On se doit de le célébrer tous les jours. Cette fête donne souvent l’impression que les africains n’ont pas leur propre approche du » romantisme » ou de l’amour en général. J’ai pris l’habitude de ne pas donner mon avis sur la question. Quand je suis dans une relation sérieuse, je prends sur moi pour offrir un cadeau afin d’éviter les problèmes, surtout quand ma compagne y tiens. C’est comme accepter de regarder un film indien. En gros, Je fais des concession .» Steeve, 30ans.

«Je ne vois pas vraiment l’intérêt de cette fête. Quand tu es vraiment amoureux, tout ce que tu fait à la saint Valentin, tu le fais normalement les autres jours. Mais bon, c’est peut être symbolique. je ne l’ai jamais vraiment fêté. » Ahmed, 24ans

« Ce que je déplore, c’est le sentiment d’obligation qui accompagne cette fête. J’ai l’impression d’être obligé d’offrir un cadeau de peur de passer pour un radin. » Ferdinand, 25ans

« C’est un truc de blanc cette histoire de Saint-Valentin. Sans oublié le fait que ça n’a pas de fondement islamique. je ne me sens nullement concerné. » Fadaman, 27ans

« C’est une fête purement commerciale. A part les commerçants, je ne vois pas à qui ça rapporte. » Amadou, 30ans

« C’est le manque d’originalité qui accompagne cette fête qui me dérange. Je trouve dommage qu’on s’évertue à appliquer une tradition de la Saint-Valentin à tous les couples. Je n’ai rien contre le fait d’offrir du chocolat ou des fleurs à la personne qu’on aime mais le mieux serait de chercher à savoir ce qui ferait réellement plaisir à notre partenaire. Pas besoin que ça soit forcément quelque chose de matérielle ou de coûteux. Les attentions c’est ce qui comptent. » Assitan, 24ans

Les pour :
«C’est vrai que la Saint-Valentin c’est tous les jours normalement. Mais montrer à la personne qu’on aime à quel point elle compte, une fois par an, ne doit faire de mal à personne. » Marietou, 18ans

« Même si on doit se prouver qu’on s’aime tout au long de l’année, il est bien d’avoir une journée spéciale pour s’évader à deux. histoire de casser la routine. » Mamou, 22ans.

« Je suis vraiment pour, même s’il m’arrive d’oublier de le fêter en grande pompe. Des chocolats et des fleurs c’est toujours bien quand on aime vraiment. D’autant plus que la routine, c’est ce qui guette tous les couples. Toutes les occasions de renouer sont bonnes à prendre. » Oumar, 32ans

« La Saint-Valentin c’est pour moi l’occasion de se retrouver et de casser un peu la routine du boulot, maison, dodo. Avec les enfants et le boulot, on est facilement submergé par le trin-trin quotidien. Les occasion de faire quelque chose en couple deviennent rares. La Saint-Valentin est l’occasion de freiner un peu et de profiter de l’autre. » Aïcha, 35ans.

« Je ne vois pas de souci à fêter la saint Valentin tant que cela ne transgresse pas les bonnes mœurs. L’amour est une des valeurs de l’islam. L’islam, c’est l’amour d’Allah et aimer Allah, c’est aimer les autres. Tout ce qui rapproche les gens les uns des autres et les réunit est quelque chose de bon et requis. D’ailleurs fêter l’amour ce n’est pas fêter Valentin, l’un étant une personne, l’autre un sentiment. L’amour est universel. Il n’y a pas besoin de saint, qu’il se nommer Valentin ou autrement pour fêter l’amour. Je ne suis plus marié mais je souhaite toujours une joyeuse fête à mes enfants. » Abdoulaye, 45ans

« La Saint-Valentin c’est comme la fête des mères ou celui des pères. C’est peut-être une fête importée mais ça à du sens pour moi. Exprimer mes sentiments ce n’est pas quelque chose de facile mais le 14 février j’y arrive plus spontanément. Il y’a une ambiance particulière, on s’y prête volontiers. » Kadiatou, 25ans

« L’année dernière, c’était mon premier saint valentin en mode célibataire. C’était assez pénible. Entre l’impression d’être invisible ou de celui de manquer d’une chose essentielle, je ne sais plus c’était quoi le pire. Cette année j’ai décidé de changer la donne. Je compte bien me faire plaisir au lieu de rester seule dans mon coin à me morfondre. On a bien dit la fête des amoureux non ? Je serais donc mon amoureuse cette année. » Fanta, 23ans

« Si les gens ressentent le besoin de dédier une journée à la personne qu’ils aiment. Qu’ils se fassent plaisir. » Fatoumata K, 25ans

« C’est une bonne occasion pour faire plaisir à son/sa partenaire. Par contre, dans notre société, les gens sont trop souvent dans l’excès et l’exagération. De nombreuses dérives pointent le bout de leur nez (infidélité, ultimatums par rapport aux cadeaux ou même ruptures,…). Je crois surtout qu’il faut faire la part des choses et spécialement nous les jeunes, qu’on soit marié ou pas. C’est une occasion comme une autre de faire plaisir. Un cadeau c’est symbolique. il ne devrait pas être une source de conflits. Les couples doivent s’offrir des cadeaux sans que ça ne soit forcément la St-Valentin. » Bocar,26ans

« Si la saint Valentin permet à un couple d’être heureux ne serait-ce que pour une journée. Je trouve cela génial. Raviver la flamme, renouveler ses vœux c’est important quand on es

Facebook Comments Box
(Visited 63 times, 1 visits today)

You might be interested in